La CNA en 2017

En 2017, la CNA a levé 45 M€ de dette afin d’assurer le financement des sociétés concessionnaires d’autoroutes. Dans le même temps, elle remboursait 1,325 Md€ de titres arrivés à échéance.

La décroissance de la dette de l’établissement s’est donc poursuivie en 2017, l’encours s’établissant à 3,27 Md€ en fin d’année.

Le besoin de financement de l’année a été couvert tout d’abord au moyen d’émission sur le marché obligataire. Fidèle à sa politique d’abondement de souche, la CNA a procédé à un nouvel abondement de sa ligne « 3,75%-2025 » pour un nominal global de 40 M€ portant ainsi son encours à 868,26 M€.

La CNA a également sollicité un cinquième et dernier tirage de 5 M€ sur la ligne de financement de 120 M€ (désormais totalement consommée) souscrite par la CNA auprès de la BEI le 8 avril 2013 afin de diversifier ses sources de financement et d’avoir une plus grande souplesse pour répondre aux besoins des sociétés concessionnaires.

Ces emprunts ont bénéficié aux deux sociétés concessionnaires de tunnels autoroutiers Autoroute et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB) et la Société Française du Tunnel Routier du Fréjus (SFTRF).

Par ailleurs, l’année a été également marquée par une évolution réglementaire de la CNA. En effet, depuis l’arrêté du 14 août 2017, l’établissement n’a plus la capacité de lever sur le marché obligataire les ressources nécessaires au financement à plus d’un an des sociétés concessionnaires éligibles. Cette interdiction est consécutive à l’intégration en 2014 par l’Insee de la dette CNA dans la dette publique.