Perspectives d’évolution

Sur les exercices futurs, et pour ce qui concerne les seules SEMCA privatisées début 2006 et les deux SEMCA tunnelières demeurant publiques, qui seules ont eu accès aux financements CNA (à l’exclusion donc de COFIROUTE et de tous les concessionnaires privés qui depuis le 31/12/1997, ont remporté des contrats à l’issue d’une procédure de publicité et de mise en concurrence), les perspectives suivent ci-après.

Les sociétés concessionnaires continuent à investir pour diminuer l’impact de l’autoroute sur les milieux naturels et améliorer la sécurité des usagers et de leurs agents. Il est à noter que pour l’essentiel, les derniers grands chantiers de constructions neuves en cours ou à venir n’affecteront pas la CNA. Ces travaux, pour la plupart, devraient être réalisés par des sociétés ad hoc désignées à l’issue de procédures d’appel d’offres. Ces sociétés n’étant pas éligibles à la CNA, la réalisation de ces nouveaux projets ne devrait pas avoir d’impact sur l’encours de dette CNA qui devrait diminuer progressivement. Dans le même temps, le chiffre d’affaires des sociétés concessionnaires historiques devrait continuer à progresser .