Perspectives d’évolution

Sur les exercices futurs, et pour ce qui concerne les seules SEMCA privatisées début 2006 et les deux SEMCA tunnelières demeurant publiques, qui seules ont eu accès aux financements CNA (à l’exclusion donc de COFIROUTE et de tous les concessionnaires privés qui depuis le 31/12/1997, ont remporté des contrats à l’issue d’une procédure de publicité et de mise en concurrence), les perspectives suivent ci-après.

Les sociétés concessionnaires continuent à investir pour diminuer l’impact de l’autoroute sur les milieux naturels et améliorer la sécurité des usagers et de leurs agents.

Il est à noter que pour l’essentiel, les grands chantiers en cours ou à venir n’affecteront pas la CNA. Dans le même temps, le chiffre d’affaires des sociétés concessionnaires historiques devrait continuer à progresser.

Concernant les deux SEMCA tunnelières, les deux sociétés ATMB et SFTRF ont vu leurs contrats de plan s’achever respectivement fin 2014 et fin 2016. Les négociations entre l’État et la société ATMB pour la mise en place d’un nouveau contrat d’une durée de 5 ans (2021-2025) se sont achevées en 2019.

Depuis l’arrêté du 14 août 2017, la CNA n’a plus la capacité de lever sur le marché obligataire les ressources nécessaires au financement à plus d’un an des sociétés concessionnaires éligibles ce qui a pour conséquence une diminution progressive jusqu’à extinction de son passif.